Budget et contrôle budgétaire

Ce que contient l’environnement budgétaire de Pyxide

L’élaboration budgétaire

Les fonctionnalités de base :

Prise en compte de l’environnement spécifique métier du client – modélisation des états correspondant aux besoins du client

  • Adaptation par rapport à la manière dont le budget global est constitué
  • En s’appuyant sur le ou les modèles Excel® du client et en les intégrant dans l’entrepôt Pyxide

Modélisation du processus de fabrication du budget à l’aide de règles de gestion pré-paramétrées et mises à disposition que l’on intègre ensuite dans le modèle « support » du client

La modélisation de son processus budgétaire est proposée avec les fonctionnalités suivantes :

  • Création des budgets depuis tableaux Excel® du client
  • Création budget mensuel ou annuel éclaté en mensuel
  • Prise en compte de la saisonnalité
  • Création de versions de budgets et de re-prévu
  • Duplication de budgets avec possibilité de copie de manière automatisée :
    • D’une version vers une autre
    • D’une société (ou établissement) vers une autre
  • Modélisation d’enchainement de budgets
  • Gestion des axes analytiques (jusqu’à 5 niveaux)
  • Gestion des hiérarchies d’axes
  • Restitution des budgets par mois, regroupés, détaillés…

Deux exemples de schémas de construction budgétaire

Une autre méthode pour les TPE/PME

Pyxide propose depuis son module Business Plan d’intégrer automatiquement le budget mensuel détaillé de la première année issu de ce Plan d’affaires ainsi que celui du budget de trésorerie pour cette même période.

Par suite la jonction entre réalisation comptable et valeurs budgétaires intégrées permet l’établissement de comparaisons à partir de tableaux simplifiés proposés dans l’outil.

 

Une couverture fonctionnelle complémentaire

  • Possibilité de réaliser des budgets pluriannuels
  • Réalisation de budgets spécifiques tels que :
  • Gestion par projets (exemple de la Promotion immobilière)
  • Puis regroupement des projets par période et entité
  • D’autres budgets préétablis sous forme de modules intégrés pour les besoins d’exploitation, gérés depuis la console d’administration du produit Pyxide, et des modèles préétablis, avec à la fois une vision des éléments réels mais aussi en vue de l’élaboration du budget de trésorerie (simulation)
  • Module budget hors exploitation
  • Gestion des flux particuliers autres (ex. subventions, dividendes…)
  • Modélisation budget des immobilisations (investissements)
  • Récupération depuis les bases externes des fiches immobilisations et amortissements
  • Simulation acquisitions, cessions d’immobilisations, résultats sur cessions…
  • Calculs d’amortissements (linéaire, dégressif, dérogatoire)
  • Gestion des investissements financiers (entrées, sorties, revenus, plus et moins-values de cessions)
  • Modélisation budget des emprunts
  • Gestion d’emprunts (annuité constante, amortissement constant, in fine), de crédit-bail, crédits court terme, emprunts obligataires, comptes courants, spots….
  • Gestion des flux de remboursement, de souscription d’emprunt
  • Gestion des frais financiers
  • Modélisation budget des placements
  • Simulation acquisitions, cessions titres de placement, revenus…
  • Calcul des résultats de cession, gestion des provisions

Récupération des données sous forme de tableaux et aussi sous forme de cubes dimensionnels pour analyses complémentaires et projections :

  • cube balances comptables et budgétaires
  • cube emprunts (réels et budgétés)
  • cube immobilisations (réels et budgétés)
  • cube placements
  • cubes autres sur demande (stocks, ventes, achats…)

 

Le contrôle budgétaire

Il consiste :

  • D’une part, au rapprochement des valeurs budgétées aux valeurs réalisées et l’analyse des écarts
  • D’autre part, à la modification éventuelle des budgets et leur réactualisation en fonction de l’avancement dans le temps.

Les fonctions intégrées dans Pyxide et décrites ci-avant permettent l’ajustement des budgets et leur réactualisation.

Pyxide intègre également la gestion du projeté (forecast) et le budget glissant (rolling forecast) par l’intermédiaire de la gestion de phases qui sont nativement incluses dans l’outil.